Coccinelle Citadine, le goût de l'AMAP.
  
Loris
Nouvelles


Concours MyPositiveImpact
18 jours pour reprendre la 1ère place,
Chaque vote compte !




Le concours MyPositiveImpact auquel participe Énergie Partagée entre dans sa dernière ligne droite. Longtemps parmi les premiers, nous sommes rapidement rattrapés par d'autres initiatives. Au-delà de la 5ème place, nous serions privés de la forte médiatisation dont le mouvement à besoin pour sortir de la confidentialité.
 

Nous, partisans d'une transition énergétique citoyenne, devons nous mobiliser !
Merci de voter aujourd'hui ! Et si possible, pendant les 18 prochains jours !

> Pour voter, je clique ici !
(pour savoir comment voter, voir ci-dessous)


Pourquoi devons-nous gagner ?

1. L'enjeu de la transition énergétique est énorme et la France accuse un retard considérable.
2. Nos décideurs politiques et institutionnels sont, au mieux, frileux, au pire sans vision et pour beaucoup piégés par les lobbys.
3. Nous avons besoin de démontrer que les citoyens français n'ont pas peur de cette transition indispensable et que, bien au contraire, ils peuvent en être moteur : c'est ce que prouve chaque nouveau sociétaire qui rejoint Énergie Partagée.
4. Mais pour amplifier le mouvement et peser véritablement dans le débat public, nous devons gagner en visibilité et en notoriété : c'est le seul objectif que nous poursuivons avec cette campagne.



Pouvons-nous gagner ? Oui !

Ce message est envoyé aux plus de 4 000 souscripteurs Énergie Partagée. Si la moitié d'entre nous attribue 5 voix à Énergie Partagée aujourd'hui, nous pouvons gagner 10 000 voix et repasser en tête dès ce soir ! 
Si chacun d'entre nous transmet à ses proches ce message, c'est potentiellement 10 000 nouvelles voix !
> Il nous suffit simplement de voter et de transmettre à vos proches ce message.

 

> Je vote pour faire gagner Énergie Partagée !
(pour savoir comment voter, voir ci-dessous)


Comment voter ?

Suivez bien les instructions ci-dessous ou sur cette vidéo, cela ne vous prendra que quelques secondes !
Si cela vous semble compliqué, contactez-nous ! Nous avons besoin de vos votes.

1. Créez un compte sur http://www.mypositiveimpact.org/ en cliquant en haut à droite sur "Je me connecte".
Il est possible de créer un compte grâce à une simple adresse email.
Si vous avez déjà un compte Connectez-vous.

2. Retrouvez la fiche Énergie Partagée en appliquant le filtre "Énergie" ou "par ordre décroissant"
> Vous pouvez y accéder directement en suivant ce lien.

3. Votez en cliquant sur le petit dessin du mégaphone sous l'image.

4. Validez votre vote (en haut à droite). Vous pouvez ajouter jusqu'à 5 votes chaque jour.

5. Revenez chaque jour pour voter à nouveau.
Mathématiquement, nous pouvons réussir à remporter ce concours.



Merci de votre soutien et à bientôt, pour célébrer cette victoire collective !


L'équipe Énergie Partagée


L'association viavelo organise une bourse aux vélos samedi le 13 juin sur la rue de Suisse à côté de l’église Notre Dame à Nice. C’est l’occasion de trouver un vélo à prix très sympa ou de vendre le sien.

Les vélos en dépôt vente de 9h à 12h:00 (pièce d’identité demandée), en cas de vente Viavélo prendra une commission de 10%. Les vélos doivent être en bon état de fonctionnement. A partir de 11h:00 la vente sera ouverte au public.


Fête du vélo 2015

Pour sa 19e édition, la Fête du Vélo aura lieu le week-end des 6 et 7 juin 2015.
Cette édition mettra la lumière sur la découverte en famille, le patrimoine, et le vélo en ville.

Que ce soit pour les loisirs, pour le sport ou pour les déplacements, à la ville comme à la campagne, nous sommes plus de 20 millions de français, de tous âges, de tous milieux et de toutes origines, à enfourcher une bicyclette. Utile, populaire et moderne... la pratique du vélo s’inscrit résolument dans nos modes de vie et mérite bien d’être fêtée.

Cette fête est un événement participatif qui doit son succès à la volonté et l’investissement de chacune et chacun. Sachons transmettre notre amour du vélo et véhiculer ses valeurs en mutualisant nos réseaux et nos compétences, afin de faire de ce week-end un vrai moment de partage et de convivialité.


Le dimanche 14 juin de 12h à 18h au Complexe Operto, salle Paul Gilardi aura lieu la 8ème Fête des AMAP des Alpes-Maritimes (Associations pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne). Cette fête a pour objectif de sensibiliser à l'agriculture paysanne bio et locale en valorisant les paysans (80 toutes productions confondues) et les agriculteurs bio du département, de faire connaître les initiatives locales en économie sociale et solidaire.

Programme :

Dès 12h :

  • marché paysan bio et local
  • stands associatifs et ateliers participatifs
  • restauration / buvette : snack végétarien, plancha de viande bio,...
  • tombola


À 14h30 :

  • Ciné débat avec la projection du film "Autrement (avec des légumes)" (67mn) d'Anne Closset, suivi d'un débat avec le public.

A vos agendas !
Venez nombreux découvrir toutes les richesses naturelles de notre territoire !
« Les Rendez-vous de l’Environnement » se poursuivent jusqu’au 7 juin prochain dans les communes près de chez vous…

Toutes les manifestions du programme sont gratuites et ouvertes à tous. Pour tout complément d’information, rendez-vous en ligne : www.nicecotedazur.org/environnement/manifestations

Marcherez-vous encore contre Monsanto pour défendre une agriculture durable et sans OGM le 23 Mai 2015 ?

Le 23 mai 2015 les citoyens du monde entier marcheront à nouveau contre Monsanto (Bayer, Syngenta, les multinationales des OGM et des pesticides toxiques), contre ce modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant, imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent ! C’est ce même modèle productiviste et destructeur, au cœur du projet de Grand marché transatlantique UE/USA (TAFTA), que nous dénonçerons également.

http://www.combat-monsanto.org/
https://www.facebook.com/events/991536840873684/


Une France 100% renouvelable


En France, 100 % de l'électricité pourrait être produite en 2050 par des sources renouvelables sans que cela coûte beaucoup plus cher que de maintenir le nucléaire...

C'est en tous les cas ce qu'affirme un récent rapport de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) placée sous la tutelle des ministères de l'écologie et de la recherche.
Mi-avril, une présentation de ce rapport était prévue lors d'un colloque de l'Ademe sur les énergies renouvelables mais  elle a tout simplement été retirée du programme...
Des raisons clairement politiques sont à l'origine de ce retrait, sachant que la loi sur la transition énergétique, actuellement en discussion au Parlement, fixe la part du nucléaire à 50% du mix énergétique.
Ce rapport démontre qu'un réel virage peut être engagé dans notre politique énergétique, tout en maîtrisant ses coûts, ce qui est très encourageant. Manque pour l'instant la volonté du gouvernement...

» Le rapport complet
» L'analyse par négaWatt

OGM

L'Union européenne autorise l'importation et la commercialisation de 17 OGM

Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le

L'essentiel
  • Dix-sept OGM destinés à l'alimentation humaine ou animale ont obtenu une autorisation d'importation et de commercialisation dans l'Union européenne.
  • Un projet de réforme prévoit que les Etats pourront interdire de manière individuelle leur utilisation sur leur territoire.
  • Dix-neuf Etats européens, dont la France, s'opposent aux cultures OGM.

La Commission européenne a autorisé, vendredi 24 avril, l'importation et la commercialisation de dix-sept OGM destinés à l'alimentation humaine ou animale et deux œillets génétiquement modifiés. L'autorisation, qui prend effet immédiatement, vaudra pour dix ans.

Les Etats membres pourront toutefois interdire leur utilisation sur leur territoire, selon une réforme présentée mercredi. Onze produits appartiennent à la multinationale américaine Monsanto.

La Commission précise que les autorisations concernent les produits suivants :

  • pour le maïs : MON 87460
  • pour les sojas : MON 87705, MON 87708, MON 87769, 305423 et BPS-CV127-9
  • pour le colza : MON 88302 
  • pour les cotons T 304-40, MON 88913 et LLCotton25 × GHB 614.

A celles-ci s'ajoutent 7 renouvellements :

  • pour les maïs : T 25 et NK 603, le colza GT 73 
  • pour les cotons MON 531 × MON 1445, MON 15985, MON 531 et MON 1445.

Enfin, ailleurs, la Commission autorise deux fleurs coupées transgéniques : œillets des lignées IFD-25958-3 et IFD 26407-2.

19 Etats anti-OGM

Ces autorisations « étaient en suspens », car les Etats membres n'étaient pas parvenus à constituer une majorité pour ou contre leur commercialisation.

Si les gouvernements européens approuvent la réforme présentée mercredi, ils pourront toutefois de manière individuelle interdire l'utilisation des OGM sur leur territoire. Jusqu'à présent, la Commission autorisait les OGM après avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), mais se retrouvait systématiquement confrontée à l'hostilité des Etats anti-OGM et ne parvenait pas à obtenir de majorité qualifiée lors des votes.

Ces 19 Etats – dont la France – à s'opposer aux cultures OGM ne pouvaient interdire les cultures transgéniques qu'en prenant sur leur territoire des clauses de sauvegarde ou des mesures d'urgence pour des motifs environnementaux et sanitaires. Les capitales pourront désormais évoquer des motifs de politique agricole, d'aménagement du territoire ou des conséquences socio-économiques pour interdire la culture des OGM.

Insatisfaction américaine

Les Etats-Unis ont réaffirmé leur opposition à ces nouvelles règles proposées par la Commission européenne. « C'est difficile de réconcilier cette proposition avec les obligations de l'Union européenne et l'aspiration à un marché intérieur sans entraves », a souligné le représentant adjoint pour le commerce américain (USTR), Dan Mullaney, alors qu'il s'exprimait à l'issue de la neuvième séance de négociations sur le projet d'accord de libre-échange entre l'Europe et les Etats-Unis (TTIP).

« Nous n'avons pas à sacrifier nos standards pour créer des opportunités », lui a répondu le représentant européen aux négociations TTIP, Ignacio Garcia Bercero. La proposition de la Commission « est tout à fait compatible avec nos obligations internationales et (…) en aucun cas elle ne nuit à nos négociations avec les Etats-Unis ».

« Un cadeau fait aux lobbies »

Pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV), la possibilité laissée aux Etats d'interdire sur leur territoire les OGM autorisés à la commercialisation serait « un leurre ». Les deux porte-parole d'EELV, Julien Bayou et Sandrine Rousseaux, ont expliqué que « les porcs et les jambons produits avec des aliments transgéniques en Pologne ou en Espagne se retrouveront sans aucune difficulté dans les rayons des grandes surfaces des autres pays. Il n'y aura en effet aucune possibilité de mettre en place des contrôles efficaces ».

Ils appellent Manuel Valls à faire face à ce « cadeau fait aux lobbies » et à cette « insulte faite aux consommateurs européens majoritairement opposés à la consommation d'OGM ».


Dans l'œuvre d'Ivan Illich une idée revient de manière prédominante : à partir du moment où la société industrielle, par souci d'efficacité, institutionnalise un moyen (outil, mécanisme, organisme) afin d'atteindre un but, ce moyen tend à croître jusqu'à dépasser un seuil où il devient dysfonctionnel et nuit au but qu'il est censé servir. Ainsi l'automobile nuit au transport, l'école nuit à l'éducation et la médecine nuit à la santé. L'institution devient alors contre-productive en plus d'aliéner l'être humain et la société dans son ensemble.



EXIGEZ UN ÉTIQUETAGE TRANSPARENT DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS SUR LES PRODUITS DE BEAUTÉ ET D'HYGIÈNE!

Mais qui donc se cache derrière les jolis flacons colorés de nos cosmétiques et produits d'hygiène? Faites donc le test de l'Appel de la jeunesse, c'est marrant et il y a une pétition à signer (c'est ça qui est important).

 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 ] SuivantFin